Lock-out à l’hôtel Le Président

13 juillet 2016

Briseurs de grève impliqués?

Le syndicat croit que la direction a embauché des briseurs de grève pour assurer le fonctionnement de l’hôtel.

« On demande aux vacanciers de quitter l’hôtel. Notre prétention, c’est que l’équipe en place à l’hôtel en ce moment ne peut pas assurer le confort des clients. Tout à l’heure, on a vu des camions de buanderie passer. On croit qu’il y a des briseurs de grève d’impliqués dans le dossier. Nous sommes à vérifier cela », ajoute Stéphane Lacroix.

En mai dernier, la direction annonçait la fermeture de son restaurant ainsi que la suppression de 24 emplois. Les principaux points qui achoppent dans les négociations touchent les salaires et les avantages sociaux.

| Publié dans Négociations