Entente de principe acceptée chez Supermarché J.C.J. Plouffe Inc. de Sherbrooke

13 novembre 2012

Le 25 octobre dernier, les travailleurs et travailleuses du Supermarché J.C.J.Plouffe de Sherbrooke ont accepté dans une proportion de plus de 90% l’entente de principe intervenue à la table de négociation.

L’entente comprend de nombreuses améliorations tant sur le plan normatif que monétaire. Pour en nommer que quelques unes :

  • Dispositions quant au harcèlement psychologique;
  • Pénalité monétaire lors de travail du personnel cadre;
  • Préavis lors de mise à pied;
  • Période d’essai de 45 jours lors d’affichage;
  • Amélioration sur la procédure de mesure disciplinaire;
  • Banque de temps supplémentaire;
  • Prime de 30,00$ lors de remplacement d’un cadre;
  • 5 semaines de vacances après 20 ans de service;
  • 1 congé mobile additionnel;
  • Amélioration des congés sociaux;
  • 1er janvier 2013 : journées de maladie aux temps partiel en fonction des heures travaillées au cours de l’année précédente;
  • Mise en place du Fond de Solidarité F.T.Q.
  • Libération sans perte de salaire lors d’assignation comme juré ou candidat juré;
  • Chaussures de sécurité 80,00$;
  • Améliorations des échelles salariales et des taux horaires importantes;
  • Retraite progressive;
  • Rétroactivité sur toutes les sommes dues à compter de mai 2012.

De nombreuses séances de négociation ont permis au Syndicat Teamsters, section locale 1791, de conclure une entente supérieure à plusieurs niveaux à celles convenues entre l’Employeur et d’autres Syndicats en place dans ses autres établissements. Aussi, la convention collective convenue devient un exemple pour les autres commerces au détail dans l’alimentation pour la région de Sherbrooke.

Félicitations à M. Gilbert Poirier qui a su, malgré tous les obstacles rencontrés, garder le gouvernail pour l’atteinte des objectifs des membres.

Alain Mineau CRIA,  Teamsters Québec, local 1791

| Publié dans Négociations