Lueur d’espoir à la boulangerie Weston de Longueuil

9 septembre 2010

Montréal, le 9 octobre 2010 — Deux rencontres ont récemment eu lieu entre la Section locale 1791 du syndicat des Teamsters et la direction de la boulangerie Weston de Longueuil. L’employeur a accepté de fixer des dates de négociations et n’est pas opposé à l’idée de relancer l’usine même si aucun engagement formel n’a été obtenu de leur part. Par conséquent, la situation des quelque 160 travailleurs reste très précaire.

On sait que la compagnie a annoncé le printemps dernier que l’usine fermerait ses portes en décembre prochain. Les travailleurs, qui étaient alors représentés par la Centrale des syndicats démocratiques (CSD), ont choisi de changer d’allégeance syndicale dans le but de tenter le tout pour le tout, c’est-à-dire sauver l’usine.

« Il y a une lueur d’espoir, a indiqué Bernard Girard, président de la Section locale 1791 du syndicat des Teamsters. Mais ne sautons pas aux conclusions trop rapidement puisque la pâte n’a pas encore levé. »

Rappelons qu’une assemblée syndicale a eu lieu le 18 septembre dernier. Elle a permis aux représentants du syndicat des Teamsters d’obtenir un mandat des travailleurs afin d’aller plus loin dans le processus. Depuis, l’équipe de la Section locale 1791 a mobilisé plusieurs spécialistes, des avocats et des négociateurs syndicaux pour mener à bien ce plan de sauvetage.

Quelques rencontres de négociations sont prévues entre les parties d’ici la fin d’octobre, mais la fermeture est toujours planifiée pour la fin décembre.

Le syndicat des Teamsters représente 125 000 membres au Canada dans tous les corps de métiers. La Fraternité internationale des Teamsters, à laquelle Teamsters Canada est affiliée, compte 1,4 million de membres en Amérique du Nord.

-30-

 

Renseignements :

Stéphane Lacroix, directeur des communications de Teamsters Canada

Mobile : 514-609-5101

Bureau : 450-682-5521 x236

Courriel : slacroix@teamsters.ca

| Publié dans Nouvelle accréditation